Contact

Ostéopathie et grossesse

Imprimer E-mail

Brûlures d’estomac, difficultés respiratoires, nausées, vomissements, chevilles gonflées, varices, sensation de fatigue, hémorroïdes, constipation, problèmes de vessie…Vous présentez certains de ces symptômes ? osteopathie pour grosesse1Si l’ostéopathie est une pratique reconnue pour le traitement du mal de dos chez la femme enceinte, l’étendue de son champ d’action reste méconnue du grand public. La plupart des troubles fonctionnels liés à la grossesse révèlent un déséquilibre global du schéma corporel. En décelant et corrigeant ces déséquilibres, l’ostéopathie peut soulager de nombreux effets secondaires indésirables ressentis par la femme enceinte. Ce qui facilite non seulement la période de grossesse mais aussi le déroulement de l’accouchement, favorisant par là même l’équilibre du nouveau-né - sujet à moins de troubles par la suite - et le prompt rétablissement de la maman.

Pour une grossesse confortable

Le corps de la femme enceinte doit s’adapter à une prise de poids pouvant atteindre neuf kilos, ne serait-ce que pour le fœtus, le liquide amniotique et le placenta. En outre, il est soumis à des modifications hormonales, chimiques et émotionnelles. Autant de bouleversements susceptibles d’exercer une pression physique sur tous les organes et les tissus si, préalablement à la grossesse, le corps de la femme présentait déjà des tensions en raison de perturbations et traumatismes ou de facteurs environnementaux. Toutefois, il convient de préciser que les effets varient selon les femmes et le stade de la grossesse. En libérant les tensions et perturbations antérieures à la grossesse, le traitement ostéopathique permet au corps de mieux s’adapter à toutes ces modifications.

Les maux habituellement ressentis lors de la grossesse proviennent des changements posturaux opérés par le corps pour s’adapter à l’augmentation de la taille et du poids de l’utérus. De plus, les bouleversements hormonaux entraînent une laxité ligamentaire, ce qui signifie qu’à mesure que la grossesse progresse, les ligaments se relâchent. Cet assouplissement permet aux os de la ceinture pelvienne de s’écarter légèrement au moment de l’accouchement pour faciliter le passage de la tête du bébé dans le bassin. Malheureusement la laxité s’étend à tous les ligaments du corps et prédispose la femme enceinte aux traumatismes et tensions. Les déséquilibres posturaux peuvent causer maux de dos, sciatiques, douleurs dans la nuque, céphalées, douleurs dans les membres inférieurs et fatigue. Un suivi ostéopathique permet une meilleure adaptation de l’organisme à ces changements posturaux et améliore le bien-être de la femme enceinte.

Les modifications posturales et hormonales responsables des douleurs précédemment évoquées sont aussi à l’origine des autres désagréments de la grossesse. Ainsi, le gonflement des chevilles, tout comme l’apparition d’hémorroïdes et de varices, sont liés à des tensions dans le bassin et le diaphragme, lesquelles peuvent gêner le retour veineux des membres inférieurs vers le cœur. En relâchant ces tensions, l’ostéopathe aide à prévenir et traiter de tels symptômes. Il peut aussi soigner des troubles fonctionnels qui n’ont apparemment aucun rapport avec la grossesse, tels que l’hypertension artérielle et la rétention d’eau. En effet, une tension anormale au niveau du bassin et de l’abdomen peut entraîner un dysfonctionnement rénal.

Quant aux brûlures d’estomac et difficultés respiratoires, elles sont liées aux changements posturaux intervenant au niveau des côtes inférieures et de la colonne vertébrale qui peuvent entraver les mouvements du diaphragme. En outre, à mesure que l’utérus monte dans l’abdomen, il appuie sur le diaphragme, ce qui ne fait qu’accentuer le problème. L’ostéopathie vise à améliorer la mobilité de la colonne vertébrale, de la cage thoracique et du diaphragme en aidant le corps à s’adapter. Même des symptômes tels que les nausées et les vomissements sont traités, des tensions musculo-squelettiques pouvant perturber le système nerveux et l’équilibre hormonal.

Une préparation à la naissance

A mesure que le bébé grandit, il occupe davantage de place dans l’abdomen et a donc moins de place pour bouger. Il recherche alors la position la plus confortable. La position idéale, qui est aussi la plus osteopathie cranienne nouveau nerépandue, est la présentation céphalique, tête en bas, bien fléchie. Les présentations en siège complet ou décomplété et la présentation transverse sont moins favorables. De telles positions sont souvent inconfortables et peuvent entraîner des complications à la naissance. Le bon déroulement de l’accouchement dépend aussi de la mobilité du bassin. Des traumatismes ou déséquilibres posturaux antérieurs à la grossesse au niveau du bassin, du coccyx ou du sacrum risquent de limiter la capacité des os à s’écarter pendant le travail. En restaurant l’équilibre musculo-squelettique et la mobilité du bassin, l’ostéopathie peut réduire les désagréments de fin de grossesse et aider le bébé à adopter une position optimale. Elle favorise également le bon déroulement de l’accouchement et permet d’éviter certains des effets durables d’un travail traumatique. Des déséquilibres corporels non traités peuvent causer maux de dos, incontinence urinaire à l’effort, constipation, hémorroïdes, problèmes de menstruation, céphalées, etc. De surcroît, certaines tensions peuvent avoir de profondes répercussions sur le système nerveux et contribuer à provoquer des dépressions postnatales. Elles résultent de blocages au niveau du bassin ou d’interventions médicales. Pour toutes ces raisons, il est vivement conseillé de faire un bilan ostéopathique en début de grossesse, même en l’absence de symptômes.

osteopathie cranienne bebesAprès l’accouchement

En libérant les tensions corporelles, l’ostéopathie peut aider la femme à retrouver son état normal après la grossesse et prévenir l’apparition de certains maux. Le bébé peut également souffrir de troubles fonctionnels, tels que coliques ou troubles du sommeil, ainsi que de dysfonctionnements à plus long terme induits par le modelage de la tête au moment de la naissance. Par conséquent, un contrôle ostéopathique postnatal de la mère et de son bébé est recommandé.

Leo Meyer, titulaire du diplôme en ostéopathie (D.O avec mention), est un ostéopathe crânien spécialisé dans le traitement des femmes enceintes et des enfants. Il a effectué pendant trois ans une spécialisation de troisième cycle au « Centre ostéopathique pour enfants de Londres ».

 

Voir: " Ostéopathie & nourrissons "

Cliniques

4, av. René Froger, 05100, Briancon

lundi et jeudi         14h-19h

mardi                    9h-12h30

mercredi               9h-12h30 14h-19h

sur RDV

 

Cliquer pour directions

Centre de Thérapies Douces

105, Rue du Théâtre, 75015, Paris

sur RDV

 

Cliquer pour directions