Contact

L’intolérance au lactose

Imprimer E-mail

L’intolérance au Lactose

Qu’est-ce que c’est ?

-       Le lactose est le sucre présent dans le lait des mammifères, produit dans le sein. Il est indépendant de la consommation des produits laitiers de la mère.

-       La lactase est l’enzyme nécessaire pour la digestion du lactose. L’intolérance au lactose existe quand un bébé ne produit pas cette enzyme (ou n’en produit pas assez) et par conséquent ne peut pas digérer le lactose. La vraie intolérance au lactose est très rare. Un bébé avec ce problème sera malade dès sa naissance, perdra du poids et sera très rapidement déshydraté. IL FAUT ALLER VOIR UN MEDECIN IMMEDIATEMENT.

-       Beaucoup plus répandue est l'insuffisance de lactase qui se produit parce que le bébé boit trop de lait maternel. De ce fait, il n’a pas assez de lactase pour digérer tout le lait. Ces bébés souvent âges de moins de 3 mois, serons irrités et ont beaucoup de gaz. Bizarrement, une mère peut penser qu’elle n’a pas assez de lait, parce que son bébé a toujours faim. Le bébé gagnera du poids avec beaucoup de selles liquides.

Les symptômes classiques sont :

-       Il y a un cercle vicieux ici, un gros volume d'alimentation faible en gras traverse le bébé si rapidement que le lactose n’est pas tout digéré. (Plus de matières grasses le ralentirera.)

-       Le lactose qui atteint le gros intestin attire l’eau, et est fermenté par les bactéries produisant des gaz et des selles acides. Ceci provoque souvent un érythème fessier.

-       Les gaz et l'accumulation de fluide donnent mal au ventre et le bébé donne l’impression d’avoir 'faim' (il veut téter, est irrité, redresse ses jambes et crie). La succion lui donne une impression de réconfort, et contribue à faire bouger le gaz le long de l'intestin. Cela peut soulager la douleur temporairement et peut faire passer les selles et les gaz.

-       Quand le bébé indique qu'il veut téter au sein, sa mère, logiquement, le nourrit à nouveau. Parfois, c’est le seul moyen de le réconforter. Malheureusement, ceci fait marcher encore plus vite le système, ajoutant des gaz et l'accumulation de fluide. Le lait semble presque littéralement « entrer d’un côté et sortir par l'autre « 

Les causes :

J’ai déjà parlé de la tendance à sucer pour essayer de relâcher des tensions. En plus certains bébés ont tout simplement moins de lactase en raison d'antécédents familiaux. Dans ces cas, on trouve souvent qu'un membre de la famille n’aime pas le lait.

Certains bébés deviennent intolérants au lactose temporairement après:

  • Des maladies gastro-intestinales
  • Le suivit d’un cours d'antibiotiques
  • Une intolérance alimentaire ou une allergie (les bébés nourris au sein peuvent réagir aux protéines de soja, lait de vache ou œufs mangés par leur mère)
  • Maladies cœliaques
  • après une chirurgie du colon

Ceux-ci peuvent endommager la muqueuse de l'intestin, la rendant temporairement moins capable de produire correctement le lactase. Si cela provoque des détresses graves chez le bébé, vous pouvez temporairement alterner l'allaitement maternel avec un lait sans lactose ou même temporairement arrêter de l’allaiter. Si votre bébé boit déjà au biberon vous pouvez simplement changer pour un lait sans lactose. Normalement il faut environ 4 semaines pour que l’intestin se rétablisse. L'allergie aux protéines du lait de vache (ou l'intolérance) est souvent confondue avec l'intolérance au lactose. Toutefois, bien que l'intolérance aux produits laitiers puisse être un facteur d'origine de l'intolérance au lactose secondaire, ce n'est pas la même chose et n'en constitue qu'une des nombreuses causes possibles.

Comment soigner :

-       Beaucoup de mères trouvent utile de se passer de l'allaitement sur demande, afin de ralentir la vitesse de la digestion. Elles proposent un seul sein par tété et aucours de chaque période de trois heures elles proposent toujours le même sein. Ensuite, elles proposent l'autre sein les trois heures suivantes, etc. De cette façon, le bébé reçoit un faible volume, avec une hausse des matières grasses qui contribuent à ralentir le processus.

-       Certaines mères utilisent des "gouttes"qui aideraient à digérer le lactose. D'après mon experience, elles ne sont pas très efficaces.

-       On peut aussi utiliser une tétine, qui permet au bébé de sucer sans boire encore du lait.

Comment l'ostéopathie crânienne peut-elle aider?
L'une des causes principales de la suralimentation est le désir qu'a le bébé de sucer. Il essaie en effet de soulager une sensation de malaise qui peut provenir d'un mauvais positionnement dans l'utérus et / ou d'un accouchement traumatique. L'ostéopathie vise à libérer les tensions et les pressions à l'origine de ce malaise. Quand le bébé se sent mieux il a d'une part moins besoin de sucer et d'autre part son relâchement améliore le fonctionnement de son système digestif.

 Retour "Troubles digestifs chez les nouvaux nés"

 

Cliniques

4, av. René Froger, 05100, Briancon

lundi et jeudi         14h-19h

mardi                    9h-12h30

mercredi               9h-12h30 14h-19h

sur RDV

 

Cliquer pour directions

Centre de Thérapies Douces

105, Rue du Théâtre, 75015, Paris

sur RDV

 

Cliquer pour directions