Contact

Les troubles digestifs chez les nouveaux nés

Imprimer E-mail

Les troubles digestifs chez les nouveaux-nés

 


LES TROUBLES JUSTIFIANT D'UNE VISITE MEDECALE EN URGENCE !

-       La vraie intolérance au lactose

-       Stricture de l’intestin.

-       Pylorospasme.

Dans tous ces cas le bébé perdra du poids et deviendra rapidement malade. Il deviendra probablement léthargique. 


 

Il est souvent difficile de diagnostiquer correctement les causes des troubles digestifs chez les nouveaux-nés puisque les bébés ne parlent pas !

Souvent le problème n’est pas clair, mais résulte d'un mélange de plusieurs facteurs. L’important c’est non seulement de pouvoir trouver la ou les causes, mais de trouver des solutions. Comme avec tous les patients, chaque bébé manifeste son problème de sa façon.

Cela fait plus de 20 ans que je soigne les bébés, et petit à petit j’ai appris grâce à mes patients et par le biais de recherches comment distinguer les problèmes entre eux. Ce n’est pas une science exacte, et souvent c’est un processus d’élimination.

Je vais commencer avec les troubles principaux, leurs symptômes, causes et comment les soigner.

 

Le Reflux

 

Qu’est-ce que c’est ?

-       C’est la régurgitation des contenus de l’estomac dans l’œsophage ce qui produit une forte douleur.

-       Ce problème est fréquent la première année de vie et est souvent résolu spontanément avant la fin de la première année.

-       Ce problème peut parfois continuer plus longtemps. J’ai soigné plusieurs enfants plus âgés.

-       D'après mon expérience, le reflux se manifeste plus souvent chez les bébés prématurés ou nés par césarienne.

 

Les symptômes classiques du reflux sont :

-       La régurgitation fréquente, mais pas toujours visible.

-       Difficultés pendant les tétées, souvent les bébés arrêtent de manger, se cambrent et poussent avec un cri aigüe.

-       Difficultés à dormir ; les bébés vont souvent se réveiller pendant la nuit dans un état de détresse.

-       Ils ont plus souvent des bronchites/pneumonies, à cause des aspirations acides dans les poumons. En plus à cause de l’innervation partagée, le reflux chronique, peut entrainer de l’asthme et d’autres problèmes associés comme la bronchiolite.

-       Dans les cas sévères le bébé mangeant peu, il arrêtera de prendre du poids.

 

Les causes :

-       La régurgitation des contenus de l’estomac est normalement empêchée par le sphincter cardiaque, qui est en fait un faux sphincter, car il est assuré en partie par les muscles du diaphragme. Si le diaphragme est déséquilibré, le sphincter peut moins bien fonctionner. Un bébé qui n’est pas bien équilibré, peut-être à cause de sa position dans l’utérus ou de sa naissance,  y est plus susceptible. Antécédents familiaux, bébés prématurés ou nés par césarienne sont aussi des facteurs aggravants.

 

Comment soigner :

-       Donner à manger plus souvent et moins, afin de réduire la quantité de lait dans l’estomac et ainsi les symptômes.

-       Maintenir votre bébé plus droit pendant et après les tétées, peut aussi aider. Aussi vous pouvez incliner le matelas de votre bébé pour lui surélever un peu la tête.

-       Des médicaments efficaces existent, sous ordonnance. D'après mon expérience le gaviscon n’est pas très efficace.

-       En plus si vous donnez le biberon, il existe du lait plus épais, qui va mieux rester dans l’estomac.

 

L’ostéopathie :

-       Avec des manipulations ostéopathiques très douces, il est possible de relâcher les tensions et déséquilibres du bébé, et rétablir un fonctionnement plus normal du diaphragme et du système digestif. Je trouve souvent que les bébés avec ce problème ont été très compressés dans l’utérus. Parfois, si le reflux est sévère il est nécessaire de donner des médicaments en même temps, mais l’ostéopathie raccourcit la durée du traitement et évite un reflux chronique. On peut parfois constater des changements miraculeux !

 

  Voir plus: 'Le reflux"

 

L’intolérance au Lactose

 

Qu’est-ce que c’est ?

-       Le lactose est le sucre présent dans tous le lait des mammifères. Il est produit dans le sein et est indépendant de la consommation des produits laitiers de la mère.

-       La lactase est l’enzyme nécessaire à la digestion du lactose. L’intolérance au lactose existe quand un bébé ne produit pas cette enzyme (ou n’en produit pas assez) et par conséquent, ne peut pas digérer le lactose. Une vraie intolérance au lactose est très rare. Un bébé avec ce problème sera malade dès sa naissance. Il ne prendra pas de poids et deviendra très rapidement déshydraté. IL FAUT ALORS IMMEDIATEMENT CONSULTER UN MEDECIN.

-       La cause la plus répandue est lorsque le bébé boit trop de lait maternel, et en conséquence, il n’y a pas assez de lactase pour digérer le lait. Ces bébés souvent âgés de moins de 3 mois, seront irritables avec beaucoup de gaz. Bizarrement, une mère peut penser qu’elle n’a pas assez de lait, parce que son bébé a toujours faim. Le bébé prendra du poids avec beaucoup de selles liquides.

 

Les symptômes classiques sont :

-       Il y a un cercle vicieux ici, un gros volume d'alimentation faible en gras traverse le bébé si rapidement que le lactose n’est pas entièrement digéré. (Plus de matières grasses le ralentira.)

-       Le lactose qui atteint le gros intestin attire l’eau, et est fermenté par les bactéries produisant des gaz et des selles acides. Ceci provoque souvent un érythème fessier.

-       Les gaz et l'accumulation de fluide donnent mal au ventre et le bébé donne l’impression d’avoir 'faim' (il veut téter, est irrité, redresse ses jambes et crie). La succion lui donne le plus grand confort, et contribue à bouger le gaz le long de l'intestin. Cela peut soulager la douleur temporairement et peut faire passer les selles et les gaz.

-       Quand le bébé indique qu'il veut téter au sein, sa mère, logiquement, le nourrit à nouveau. Parfois, c’est le seul moyen de le réconforter. Malheureusement, ceci fait marcher encore plus vite le système, ajoutant encore des gaz et du fluide. Le lait semble presque littéralement « entrer d'un côté et sortir par l'autre « 

 

Les causes :

J’ai déjà discuté de la tendance des petits à sucer pour essayer de relâcher des tensions. En plus certains bébés ont des antécédents familiaux avec simplement moins de lactase. Dans ces cas-là, on découvre souvent qu'un membre de la famille n’aime pas le lait.

Certains bébés deviennent intolérants au lactose temporairement après:

      • Des maladies gastro-intestinales
      • Un traitement antibiotique
      • Une intolérance alimentaire ou une allergie (les bébés nourris au sein peuvent réagir aux protéines de soja, lait de vache ou œufs présents dans le lait du fait du régime alimentaire de la mère)
      • Maladies cœliaques
      • après une chirurgie du colon

Ces facteurs peuvent endommager la muqueuse de l'intestin, la rendant temporairement moins capable de produire correctement le lactase. Si cela provoque des troubles graves chez le bébé, vous pouvez temporairement alterner l'allaitement maternel avec un lait sans lactose ou même temporairement arrêter de l’allaiter. Si votre bébé prend déjà des biberons vous pouvez simplement changer pour un lait sans lactose. Normalement le fonctionnement normal de l'intestin est rétabli au bout de 4 semaines. L'allergie aux protéines du lait de vache (ou l'intolérance) est souvent confondue avec l'intolérance au lactose. Toutefois, bien que l'intolérance aux produits laitiers puisse être un facteur d'origine de l'intolérance au lactose secondaire, ce n'est pas la même chose et ne constitue qu'une des nombreuses causes possibles.

 

Comment soigner :

-       Beaucoup de mères trouvent utile de se passer de l'allaitement sur demande, afin de ralentir la vitesse de la digestion. Elles proposent un seul sein par tété, et aucours de chaque période de trois heures elles utilisent le même sein. Ensuite, elles utilisent l'autre sein pour les trois prochaines heures, etc. De cette façon, le bébé ne reçoit qu'un faible volume de lait mais avec davantage de matières grasses qui contribuent à ralentir le processus.

-       Certaines mères utilisent des "gouttes", qui aideraiant à digérer le lactose. D'après mon expérience, elles ne sont pas très efficaces.

-       Il peut aussi être utile d’utiliser une tétine qui permet au bébé de sucer sans boire encore du lait.

 

Comment l'ostéopathie crânienne peut-elle aider?
L'une des causes principales de la suralimentation est le désir du bébé de sucer. Il s'agit souvent d'une tentative de soulager le malaise qui peut provenir du positionnement maladroit dans l'utérus et / ou d'un accouchement traumatique. L'ostéopathie vise à libérer les tensions et les pressions à l'origine de ce malaise. Quand le bébé se sent mieux il a moins besoin de sucer et son système digestif fonctionnera mieux par ce qu’il est moins stressé.

 

 Voir plus: 'L'intolérance au lactose"

 

Allergie

 

Qu’est-ce que c’est ?

-       Les bébés peuvent être allergiques au lait de vache ou au soja. Ceci est assez répandu chez les bébés nourris au biberon. Les bébés allaités peuvent réagir à ce que mange la maman.

 

Les symptômes classiques sont :

-       Des douleurs digestives sans relation avec les tétées.

-       Des vomissements plus ou moins importants, souvent après la tétée.

-       Une production excessive de mucus qui peut encombrer le bébé.

-       Des réactions cutanées : eczéma et croutes de laits sont des signes d’allergie.

 

Comment diagnostiquer ? :

-       Déterminez dans votre alimentation ce qui peut avoir entrainé une réaction chez votre bébé ?

-       Y-a-t-il des allergies dans la famille ?

-       Si une maman pense qu’un aliment irrite le système digestif du bébé, elle peut éviter cet aliment pendant une semaine. Elle doit observer la réaction du bébé, et après une semaine recommencer à manger l’aliment, et voir s'il y a une réaction.

-       La réaction peut être sur la peau, au niveau du système digestif ou même au niveau du comportement.

-       Il est important de n’éviter qu’un seul aliment à la fois.

 

Comment soigner:

-       Si le bébé est allaité, la maman doit éviter les aliments qui irritent.

-       Pour le bébé au biberon, il existe des laits végétariens.

 

 Voir plus: "Allergie"

 

Colique

 

Qu’est-ce que c’est?

En général les coliques sont le résultat d’une irritation du système digestif du bébé. L’estomac se vide trop vite, et l’intestin n’arrive pas à bien digérer le lait. Le résultat est la fermentation, les gaz et la douleur. Comme déjà décrit ceci peut-être dû à une insuffisance de lactase.

 

Les symptômes classiques sont:

Un enfant a plus souvent mal le soir, il a tendance à avoir beaucoup de gaz, et peut avoir des difficultés à roter. Cela arrive normalement peu de temps après une tétée, et peut durer plusieurs heures. Souvent l'enfant est inconsolable.

 

Les causes:

D'après mon expérience, les coliques arrivent chez un bébé qui n’arrive pas à se détendre. Souvent il attaque la tétée avec une frustration qui lui fait avaler de l’air. En plus son système digestif ne peut pas fonctionner normalement parce qu'il est stressé. Parfois ces bébés dorment mal, en particulier pendant la journée.

 

Comment soigner:

-       Le plus important c’est d’arriver à calmer le bébé. La maman doit prendre le temps de se détendre elle même avant les tétées.

-       Il existe des herbes comme le fenouil qui peuvent calmer le système digestif.

 

L’ostéopathie :

L’ostéopathie peut être très efficace. Souvent le bébé ne peut pas se détendre à cause d’une position difficile pendant la grossesse ou une naissance difficile. Le problème peut-être émotionnel ou physique. Par exemple un bébé né par césarienne reste souvent en position fœtale et ne s’ouvre pas au monde à cause du choc emotionel subi pendant sa naissance.

Parfois après un accouchement vraiment difficile il est facile de deviner l’origine du problème. Il y a beaucoup d ‘explications plus techniques et anatomiques, mais je pense que l’important c’est que le bébé soit détendu, et se sente bien dans sa peau.

La maman doit suivre son instinct.

Un traitement ostéopathique est très doux, et permet au bébé de se relâcher et de retrouver un fonctionnement normal. Pendant un traitement on peut souvent voir le bébé s'ouvrir et se relâcher.

 

 Voir plus: "Colique"

 

Autres problèmes digestifs

 

Vomissement :

-       il est parfois normal si le bébé a trop mangé ou quand il fait son rot.

-       il peut être accompagné de reflux, même si inversement le reflux n’est souvent pas accompagné de vomissement.

-       Pylorospasme- le vomissement sera important et parfois sous forme de projectile. Si ceci est sérieux, la chirurgie est nécessaire. Le bébé peut perdre du poids et se déshydrater.

-       Blocage total ou partiel de l’intestin. Le vomit sera foncé et puant et le bébé perdra du poids. Chaque tété sera vomie et les selles seront absentes ou limitées.

-       Avec l’allergie, comme déjà décrit.

 

Constipation :

-       Les médecins considèrent que des selles une fois par semaine est normal chez les nouveau-nés.

-       En général, les selles des bébés ne sont pas dures.

-       Le lait de biberon a tendance à constiper les bébés.

-       Le problème est en général une rétention fécale. L’enfant n’arrive pas à lâcher.

-       Si ca ne dérange pas l’enfant, ce n’est pas un problème, mais souvent le bébé se trouve en détresse.

-       Si le bébé prend des biberons, on peut essayer de changer de lait. Il existe des laits qui sont plus facile à digérer. Si vous allaitez, donnez un peu de jus de prunes filtré ou même un peu de jus d’orange avant d'allaiter.

-       L’ostéopathie peut aussi aider en relâchant l’enfant et en équilibrant le système nerveux qui contrôle le système digestif.

 

Le bébé n’arrive pas s’attacher au sein :

-       Souvent la Maman n’arrive pas à trouver la bonne position pour elle et son bébé.

-       Pour un bébé téter est un réflexe qui peut mal fonctionner à cause d’un déséquilibre au niveau des cervicales et du crâne. Ceci est soignable par l’ostéopathie.

-       Par fois le lait de la maman n’arrive pas immédiatement, l’enfant devient frustré et l’allaitement devient difficile, parfois même douloureux pour la maman.

-       Un bébé peut avoir une ankyloglossie (adhérence de la langue, frein de la langue trop court). Syndrôme assez rare qui est normalement découvert par le pédiatre.

-       Une infection de candida dans la bouche, peut rarement créer des difficultés dans l’allaitement. Des signes classiques sont des tâches blanches dans la bouche, parfois entourées de rouge. Ou sa langue peut avoir une souche blanche solide qui ne s’enlève pas aussi facilement que du lait. Quand cette infection est sévère la bouche fait mal et l’enfant résiste à la tété. Mais ceci est rare.

 

 

 Voir plus: "Autres problèmes digestifs"

Voir plus: "Ce que l'ostéopathie peut aider - Les Bébés

Cliniques

4, av. René Froger, 05100, Briancon

lundi et jeudi         14h-19h

mardi                    9h-12h30

mercredi               9h-12h30 14h-19h

sur RDV

 

Cliquer pour directions

Centre de Thérapies Douces

105, Rue du Théâtre, 75015, Paris

sur RDV

 

Cliquer pour directions